2015

Ca y est, une nouvelle année commence ; bonne année à tous!

Pour moi, c’est aussi la 1ère crève de l’année qui commence ; bon d’cacord je suis mauvaise langue, ça menaçait de me tomber dessus depuis le 31 ; comme quoi il n’y a pas de gros changement ni de baguette magique entre deux années.

2015, pour moi, c’est aussi l’année de mon concours ; le grand, le gros, le méchant qui fait peur, bref le mal nommé ECN.

Et étrangement, je commence à stresser. C’est un peu débile hein, mais du coup ça m’inquiète encore plus ; parce que je n’ai jamais vraiment stressé pour ce concours jusqu’ici, que je me suis toujours dit que tout se passerait bien. Que je me suis toujours reposée sur mes anciens résultats, de P1 ou d’avant, en me disant que ça se passerait pareil. En omettant soigneusement que depuis je n’ai pas passé une seule année sans rattrapages.

Mais 2015 est là, et il ne faut plus se leurrer : là tout de suite, je ne suis absolument pas au niveau ; et même si je sais qu’il me reste du temps pour me préparer, je sais qu’il en reste pour tout le monde, et qu’actuellement je suis peut-être la moins forte de mes amis, et juste dans la moyenne dans ma fac ou aux concours blancs. Que maintenant il est peut-être temps de s’en rendre compte. Et de se mettre à bosser vraiment, accessoirement, au lieu de glandouiller chez moi.

C’est rigolo parce que le stress du concours, c’est un peu un tabou dans mon groupe d’ami ; pas un tabou à la façon de « celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom », mais quelque chose dont on se moque tout le temps, comme si ça ne pouvait pas nous atteindre ; bon il semblerait que ça commence quand même pour moi.

Alors qu’en stage, en écoutant mes chefs ou mes internes, on est sensés être tous hypers stressés en D4 ; la meilleure phrase de 2014 restant quand même « alors, tu as réussi à ne pas travailler pour Noel? » (Yep, et aussi toute la semaine, enfoiré). 

J’ai un peu peur de décevoir aussi ; comme mes chefs chéris de réa, qui m’ont tous dit qu’ils ne se faisaient pas de souci pour moi pour l’ECN ; alors que j’ai l’impression de très bien réussir à faire illusion en stage, sans vraiment avoir les connaissances véritables nécessaires pour le concours. Au final, ça aussi ça participe à me stresser un peu.

Alors voilà, 2015 commence, et je commence à stresser ; il n’y a plus qu’à espérer que ça me permette de me mettre bien sérieusement au travail 🙂

 

Et puis bon, un point positif quand même : 2015, c’est aussi l’année avec le plus de vacances depuis un bon bout de temps!

 

Publicités

A propos asadoc

Jongleries d'une étudiante en médecine, un peu AS sur le bords...
Cet article, publié dans Billets courts, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s