Ca va

 

Ca faisait longtemps que je n’avais pas posté ; ben voilà, je suis vivante, je vais bien! Et vous ?

C’est une question intéressante ça, de demander comment ça va ; en P1, on nous avait appris que c’était un pas vers l’autre, un peu une intrusion parfois, mais souvent juste une habitude parlée sans réponse attendue. Et surtout, que sa réponse marquait le degré d’intimité entre deux personnes : « oui ça va » quand on n’a pas envie de détailler, même si c’est faux, ou pour ne pas trop s’ouvrir à des gens qui s’en fichent ; dire « non », c’est une marque de confiance et d’ouverture vers ses vulnérabilités.

J’ai croisé il y a peu un nouveau patient, M. D. ; M. D. est sénégalais, et il a une manière un peu particulière de dire bonjour ; enfin particulière pour moi, mais pas chez lui.

Chez lui, on ne se contente pas d’un « ça va »; c’est « ça va? La famille, ça va? La maison, ça va? Et la santé, ça va?ect », ce qui peut prendre un temps certain. Et ne pas dire tout ça, c’est vraiment considéré comme malpoli ; parce que c’est un signe qu’on ne s’intéresse pas vraiment à l’autre, et ça ne se fait pas.

Je trouve ça assez intéressant comme approche ; après tout, quand ça ne va pas, il est beaucoup plus difficile de l’esquiver face à des questions multiples, que face à une question rapide en passant. Je pense que ça peut plus créer de lien entre les gens, et avoir de vrais effets bénéfiques de dire bonjour comme ça (même si ça risque d’être surprenant au début).

Au final, c’est un peu la même chose qu’on fait en médecine : on ne se contente pas d’un « oui ça va, c’est normal », on creuse toujours. Tous les jours, sur tous les sujets, on s’intéresse. Et on trouve.

Pour quelqu’un qui consulte pour fatigue:

– Et le transit ça va ?

– Oui ça va 

– Pas de diarrhées, de constipation?

– Non non

– Pas de sang dans les selles?

– Oh bah un petit peu de sang parfois mais ça ne me dérange pas

Bingo.

Fatigue, toujours :

– Et vous dormez bien ?

– Oui oui

– Pas de stress, pas d’insomnies, de réveils, de sueurs nocturnes?

– Ah ben si, 3 ou 4 par nuit mais depuis longtemps

Re bingo.

Ca ne nous servira pas toujours ; parfois on trouve des choses sans importance ; mais on ne peut pas savoir sans avoir posé la question, vraiment, et pas juste en passant. Et avec ses amis comme avec ses patients, ça peut aussi être vraiment important.

Sinon moi, ça va!

 

 

 

Publicités

A propos asadoc

Jongleries d'une étudiante en médecine, un peu AS sur le bords...
Cet article, publié dans Billets courts, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s