Bye Back

L’été touche à sa fin, et avec lui mon séjour ici. Pour ceux qui ne le savent pas, j’ai passé les deux derniers mois en stage d’été à New-York, à naviguer entre différents services de pédiatrie tout en cherchant à profiter un maximum de cette ville que je découvrais pour la première fois.

J’ai un peu de mal à réaliser qu’il touche à sa fin, comme l’été (quoi que, vu la température l’été est toujours bien là lui). Au final New York est une ville complètement folle, où je ne pourrais sûrement pas vivre moi qui ai déjà du mal avec la mienne, mais à laquelle je me suis intégrée au fur et à mesure, la tolérance de chacun aidant beaucoup.

Et voici venu le temps de dresser les avantages et inconvénients! Un post pas très médical pour une fois (quoique…) !

Pour : les écureuils ; gros gros avantage pour les US, ces petites bêtes qui courent partout sont beaucoup trop attachantes, il suffit de voir comment TOUS les touristes fondent en essayant de les attirer ; mais où sont passés nos écureuils français ?

Contre : les rats et les cafards ; désavantages que ces petites bêtes qui courent partout, pas vraiment attachantes, et qui certes sont aussi présentes en France, mais là ils sont carrément plus mastocs!

Pour : les gens qui ne vous jugent pas ; genre, jamais, même si vous décidez de vous balader en pyjama à fleur dans le métro, no problem. Et ça, c’est quand même ultra libérateur par rapport à la France où on est jugé au moindre faux pas. Les gens gentils aussi, toujours souriant et prêts à aider. Un monde de bisounours déstabilisant mais agréable

Contre : les gens gentils ; oui je sais c’est un avantage, mais au final on se rend compte que c’est très superficiel, voire parfois hypocrite. Tout comme la tolérance qui règne : en fait, c’est juste que les gens s’en fichent de vous. Remarquez, c’est pas plus mal!

Pour : le shopping, dans tous ses états ; partout tout le temps, des chaussures à la bouffe en passant par tous les vêtements et autres possibles, il y a tout, et même des pas chers (mention spéciale à Century 21 où j’ai dépensé la moitié de mon budget)

Contre : les magasins auxquels on ne comprend rien au premier abord ; du genre non il n’y a pas de shampoing dans les supermarchés, que de la nourriture, il faut aller en pharmacie. Pharmacie où vous trouverez d’ailleurs aussi des œufs, du sucre, de la bière (des crêpes quoi), oh et puis à côté des vernis on vend aussi les cigarettes! ……non je ne comprends toujours pas

Pour : le medical training où les étudiants sont vraiment bien, bien intégrés et où on les écoute comme n’importe qui d’autre, où ils n’ont pas à s’écraser devant les chefs mais peuvent discuter, argumenter, poser des questions. C’est très, très motivant. Les hôpitaux en BIEN meilleurs état que ceux que je connais, même CHU High-Tech.

Contre : l’habitude américaine d’utiliser des tonnes d’abréviations médicales. Ce qui donne des trucs incompréhensibles comme : « we have to check CBC and Chem on the Prem1, put him under TPN while we wait for his PEG ». Les horaires de fou : mon mi-temps de 7h à 15h avec réveil à 5h3à ne me manquera pas, et je plains les residents qui eux font 6h30-18H. Tous les jours, avec 4 jours off dans le mois.

Pour : la nourriture : où que vous soyez, c’est une avalanche ; on peut goûter à toutes les cuisines possibles et imaginables, et personne ne mourra de faim à New York de manière volontaire vu l’assaut que représentent les odeurs continuelles!

Contre : l’avalanche de nourriture ; non parce que c’est très bon, mais à force de ne plus cuisiner soi même on prend 3kg. Et en parlant des odeurs, les mauvaises odeurs continuelles dans la rue (sachez le, NY est une ville pas au top niveau odorat)

Pour en vrac : les bancs dans la rue, devant les magasins ect ; les parcs et leur agencement fou, où tout a l’air naturel ; les marchés au puces de Brooklyn et les surprises qu’on y trouve à chaque coin de stand ; les rues sans fin en vertical comme en horizontal ; Central Park, quand même

Contre en vrac  : l’absence de machine à laver dans les appartements (en vrai, lavomatic pour tout le monde c’est hyper chiant, et aller vous retrouvez dans les rayons lessives!) ; le métro, une vraie saleté difficile à apprivoiser et qui continue de vous faire des sales coups une fois que c’est fait ; les chocs de températures constants (les gens ont un VRAI problème avec la climatisation, pourquoi la mettre à 15 degrés quand il fait 30 dehors ??)

 

Et d’autres encore… Ce post a vocation à rajouts intempestifs!

Promis la prochaine fois on parle médecine.

 

 

Publicités

A propos asadoc

Jongleries d'une étudiante en médecine, un peu AS sur le bords...
Cet article, publié dans Histoires médicales ou non, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Bye Back

  1. Goudet claire dit :

    bonjour,
    je m’apelle Claire,
    je suis tombée sur ton site en recherchant des informations sur : stage a l’étranger en médecine a New york.
    est ce que tu serai d’accord pour m’expliquer comment tu as fait?
    je galère pour trouver : contact , et informations précises sur les modalités.

    merci.

    Claire.

    • asadoc dit :

      Bonjour!
      C’est un peu particulier en fait, dans ma fac nous avons des partenariats avec certaines universités à l’étranger et c’est par un de ces partenariats que je suis partie, après candidature auprès de ma fac donc!
      Mais pour partir quand on ne passe pas par un partenariat pré-existant, c’est un peu plus compliqué ; déjà il faut se renseigner pour savoir si c’est possible dans la tienne, à savoir, est-ce qu’on peut partir en stage à l’étranger l’été ; si oui, il faut que tu récupères la convention de stage de ta faculté, c’est elle qui va faire le pont entre ta fac et ton stage, et surtout qui va te donner les modalités, qui changent selon chaque fac! Et ensuite pour trouver… Quand on n’a pas de contact, il faut démarcher tous les hôpitaux possibles qui t’intéressent 🙂 tu trouves l’hôpital sur google (ex : hôpitaux de NY), et tu envoies une lettre de motivation + CV aux doyens de médecine de chaque et aux chefs des services qui t’intéressent. Ca fait un peu peur mais au final tu n’as rien à perdre, et j’ai plusieurs amis qui ont trouvé comme ça.
      Personnellement je n’ai pas vraiment de contact à te donner, puisque le mien a déjà un partenariat avec ma fac et ne prend pas plus d’étudiants…
      Voilà ce n’est pas d’une aide immense, mais si tu as d’autres questions n’hésite pas!

      Asa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s