Début de la suite

Demain, c’est ma rentrée : les rattrapages sont finis, heureusement validés, je ne redouble pas, et ça c’est quand même pas mal après un été de travail!

Demain, je commence  mon externat ; du coup vous allez peut-être voir un peu moins d’articles AS (quoique, j’ai un bon stock), un peu plus de médecine … Ca va un peu changer, et donc sûrement parler de stage ; mais promis, pas de prises de tête sur quel bouquin choisir pour travailler tel truc, quelles fiches, quelle méthode ect !

Et demain, je vais choisir mon stage pour la première fois ; enfin choisir, c’est vite dit, je serai dans les derniers, donc ce sera ce qu’il reste ! Je ne sais pas encore dans quel service je serai, ni même dans quelle spécialité ; pas en médecine générale en tout cas, ce n’est pas  pour cette année.

Demain c’est la rentrée, mais avant ça, il y a quand même eu les (pseudo)vacances ; et à la fin des vacances, l’opération PrivésdeDésert, qui a quand même eu un sacré retentissement. Quand je l’ai lue, j’étais drôlement contente et excitée ; j’ai passé les deux jours suivants à scruter toute réaction sur la toile, c’est dire!

C’est ici : http://www.atoute.org/n/Medecine-Generale-2-0.html

Bon, dans les réactions, il y avait de tout et de rien, du bon et du moins bon. Le moins bon, surtout dans les médias relayant, en particulier dans les commentaires avec les stéréotypes habituels sur ces médecins/internes/étudiants en médecines nantis qui devraient être bien contents et pas se plaindre après tout on paye leurs études gnagnagnignagnagna…. En même temps dès que je lis un article j’ai un peu cette impression là :

http://cereales.lapin.org/index.php?number=2531#strips

Pour en revenir au texte initial, je ne suis pas à même de réagir sur tout ; je trouve les idées bonnes, ça a l’air génial, mais je n’ai ni l’expérience, ni les capacités pour en juger correctement actuellement.

Il y a néanmoins quelque chose qui m’interpelle, qui est évoqué : le fait que la formation initiale des étudiants en médecine, des externes, ben… elle n’en parle pas vraiment de médecine générale!

Alors oui, proposer, ouvrir plus de places en médecine générale pour que tous les étudiants puissent y passer pendant leur externat, je trouve ça génial!

Il parait que les externes sont dans l’obligations de passer en MG pendant leur cursus ; vu le peu de terrain de stages ouverts dans ma facs, et la merveilleuse communication faites dessus, je ne suis pas sûre que ce soit appliqué… Dans ma fac, je sais qu’on se bat pour ouvrir plus de terrain, pour que plus de MG deviennent maîtres de stages, et ça a l’air drôlement compliqué mine de rien ; pas du côté des médecins, plutôt du côté de l’administration qui doit l’agréer… Bref, pas de quoi nous emballer par l’abondance merveilleuse de stages géniaux en MG.

Mais il n’y a pas que ça ; sous l’article de Jaddo, cela se voyait assez dans les commentaires : les non-médecins ne comprennent pas pourquoi la MG est désertée, de notre côté d’étudiant on a déjà une petite réponse : c’est tout con, depuis le tout début de ma P2 on me dit que si je ne bosse pas assez je finirai MG dans la Creuse ; que ce soit notre doyen, qui nous a accueilli en nous disant qu’il espérait bien moins de 50% de MG dans notre promo, nos professeurs avec des petits mots bien sentis pour les non-spécialistes, à la fac de goût de la médecine générale il n’est pas vraiment donné.

Personnellement je n’ai jamais voulu devenir généraliste ; bon en même temps au départ j’ai fait médecine pour faire de la recherche, puis pour « sauver des vies », du coup c’était pas le métier le plus proche de mon idéal ^^ mais j’ai plusieurs connaissances qui du coup doutent et changent d’avis.

Et puis, finalement, il y a encore une chose qui ne nous donne pas très envie, et qui serait sûrement la plus dure à modifier, puisqu’elle est assez intangible : c’est la pression hors médecine. Celle de la famille, qui nous pousse à la spécialité « parce que machin il est cardio et il travaille 3 jours par semaine et tu dois faire ça, ou dentiste » ; celle des gens qu’on rencontre et qui une fois qu’ils savent qu’on est en médecine, nous demandent immédiatement : « mais tu veux faire quoi comme spécialité? » ; celle des gens, n’importe qui, qui croient encore que généraliste il n’y a pas d’études après la fac, pour qui ce sont les médecins ratés. Cette pression là, elle ne donne vraiment pas envie, mais pour la changer, il va falloir s’accrocher….

Demain, je choisis mon stage, et il n’y aura pas de médecine générale au programme ; mais pour tous ceux qui en ont, je trouve que l’initiative des MUST, de vrais terrains supplémentaires où on encadre les étudiants, elle est géniale.

Publicités

A propos asadoc

Jongleries d'une étudiante en médecine, un peu AS sur le bords...
Cet article, publié dans Mes généralités à moi, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Début de la suite

  1. Doc junior dit :

    Moi non plus je n’ai pas les connaissances pour pouvoir juger ces propositions même si elles me semblent pour la plupart tout à fait être de bonnes idées. Mais avec le temps on se rend compte que tout l’engouement suscité (réception de certains blogueurs par Marisol Tourraine), il ne se sera rien passé. Et entre temps, il y aura eu le projet de loi santé présenté à l’assemblée avec toutes les oppositions que l’on sait…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s